Le germanium

Pour un monde sans douleurs.

Le germanium est un élément chimique de la famille des cristallogènes. Des études cliniques ont démontré ses effets anti-cancer différents des autres substances anti-cancer déjà existants, notamment en libérant davantage d’oxygène dans l’organisme et par son rôle de conducteur de l’interféron.(l’interféron est une substance fabriquée par l'organisme à l'état naturel, et dont le rôle est de transmettre à d'autres cellules une résistance contre des infections virales. Il "interfère" donc en transmettant un message aux autres cellules).

Selon les études biochimiques, le germanium vient protéger ici les globules blancs en faisant détourner les électrons radioactifs dans le cercle atomique. Son rôle est équivalent à celui d’un casque métallique qui protège la tête contre les balles et les éclats d’obus.

Le germanium est un élément semi-conducteur comme le silicone et le transistor.

Le fait que le germanium est un semi-conducteur, non pas métallique, est très pratique au point de vue physiologique. En effet, chaque cellule, y compris le sang a une propriété semi- conductrice. Or, les semi-conducteurs, de part de leur nature, ne peuvent coexister entre eux. Cela signifie que le germanium absorbé à l’excès et à long terme est excrété sans effets secondaires.

La métastase des cellules cancéreuses est très différente de celle des autres cellules saines. Les cellules cancéreuses se multiplient à une vitesse redoutable et à donc un potentiel élevé et fort changeant. Le germanium récupère les électrons de telles cellules cancéreuses pour en diminuer leur potentiel. Ce phénomène correspond à la réaction de déshydrogénation telle qu’elle a été établie et c’est ainsi que le germanium interrompt l’activité des cellules anormales (cancéreuses) et freine la métastase du cancer.

A tel point que le docteur Nakahara, directeur du Centre national de recherche sur les cancers au Japon de l’époque, revendiqua à maintes reprises : « Pour avoir des effets biochimiques, il faut être soluble à l’eau. » Par conséquent, le germanium doit être absorbé dans le sang en état soluble à l’eau afin qu’il puisse être un médicament.

Le germanium fournit rapidement de l’oxygène dans chaque cellule en accélérant le métabolisme. Il agit comme inducteur de l’interféron, médicament anti cancer de rêve. Chaque organe s’active ainsi et retrouve son fonctionnement normal afin que l’état du patient s’améliore. De ce fait, le germanium vient, si l’on peut le dire, sauver des patients souffrant de malades chroniques ou incurables.

 

Sans aucun effet secondaire